Vous êtes iciAcanthodossiers / Nager sans avoir froid aux yeux

Nager sans avoir froid aux yeux


Les poissons, c’est bien connu... sont des animaux à sang froid...

Pas exactement ... la température de leur corps est variable et suit celle de leur milieu environnant : elle est élevée quand l’eau est chaude et basse quand l’eau est froide.

Mais, ce n’est pas le cas de tous, comme chez l'espadon Xiphias gladius (Xiphias gladius, xiphiidés), l'opah (Lampris guttatus, famille des lampridés), encore appelé lampris royal, et plusieurs espèces de thons Thunnus thynnus (famille des scombridés)

 un opah (Lampris guttatus, famille des lampridés), modifié d'après Dulcic et al. (2005)

Les muscles entourant les yeux de ces animaux peuvent produire de la chaleur et élever de 10 à 15°C la température à l'intérieur de la boite crânienne. De la sorte les yeux et le cerveau sont maintenus plus au chaud et permettent à ces organes de résister au froid et de fonctionner efficacement, même dans les eaux profondes et froides où ces animaux sont capables de plonger.

modifié d'après Wegner et al. (2015)

Pour en savoir beaucoup plus :

K.A. Fritsches et al. (2005)a. The effect of ocular heating on vision in swordfishes, PFRP, 10(2): 1-3.

K.A. Fritsches et al. (2005)b. Warm Eyes Provide Superior Vision in Swordfishes, Current Biology, 15, 55–58.

R.M. Runcie et al. (2009). Evidence for cranial endothermy in the opah (Lampris guttatus). The Journal of Experimental Biology, 212: 461-470.

C.A. Sepulveda et al. (2007). Cranial endothermy and a putative brain heater in the most basal tuna species, Allothunnus fallai. Journal of Fish Biology, 70(6): 1720-1733.

N.C. Wegner et al. (2015). Whole-body endothermy in a mesopelagic fish, the opah, Lampris guttatus, Science 15 May 2015: 786-789.